Perdrix grise : La Belgique prête une oreille attentive aux travaux réalisés par la FDC59….

La Belgique est confrontée à une nouvelle vague anti-chasse importante ces derniers mois et des mesures pèsent actuellement sur la chasse de la Perdrix grise en Flandre Belge. Aux portes de notre frontière, le groupement du Westhoek organisait son traditionnel conseil cynégétique ce lundi 9 mars dans les Moëres Belges. Pour l’occasion, le bureau du groupement avait convié le service technique de la Fédération Départementale des Chasseurs du Nord afin de venir exposer les opérations de suivi de populations ainsi que les méthodes de gestion, mais aussi tenter d’identifier  les raisons du déclin. La régulation des prédateurs était également au programme des discussions.  Le sujet majeur, qui reste la problématique générale que l’on se positionne d’un côté ou de l’autre de la frontière, fut évidemment les possibilités d’aménagements des habitats et les ententes agro/cynégétiques. Vaste contenu à exposer lorsque la barrière de la langue s’ajoute au sujet !

Damien Brebion et Quentin Lecoeuvre, techniciens en charge de ces dossiers ont animé la réunion durant plus de deux heures. L’assemblée constituée de 60 responsables de territoires belges, pour plus de 44 000 hectares,  a largement participé aux échanges grâce à un traducteur francophone.

Il est parfois bon d’aller voir ailleurs si « l’herbe n’est pas plus verte », pour justement se rendre compte que si l’on ne se mobilise pas, demain cela pourrait être notre tour…

Le service technique FDC59

Menu