DEROGATIONS POUR LES CHASSEURS DE GIBIER D’EAU

Amies sauvaginières, amis sauvaginiers,

Vous trouverez ci-joint le communiqué de la Préfecture relatif aux nouvelles modalités d’exercice de la chasse dans le département du Nord, notamment du gibier d’eau.

Une attention spécifique a été demandée concernant les dérogations possibles d’utilisation et de transports des appelants dans le contexte actuel de risque élevé de grippe aviaire. Il vous est donc notamment demandé de respecter scrupuleusement les arrêtés préfectoraux qui seraient pris en cas de constatation d’un cas de grippe aviaire sur le territoire départemental ou les territoires voisins.

Tout d’abord, il est utile de repréciser que le principe général reste bien l’interdiction de transport et d’utilisation des appelants. Cependant, des dérogations sont possibles, en l’occurrence il est considéré ici que l’arrêté ministériel couvre ainsi une dérogation systématique pour tout détenteur d’appelants dans le Nord dûment déclaré à la Fédération, il vous est toutefois demandé d’informer officiellement la FDC 59 par mail (webfdc59@chasse59.net) du fait que vous utiliserez vos oiseaux dans ce cadre.

Vous devez également respecter individuellement les conditions rappelées dans la note d’instruction de l’OFB, leur non-respect étant qualifié par un délit pénal. Ces mesures n’ont pas été mises en place pour vous empêcher de chasser mais bien pour vous permettre de pratiquer la chasse alors que le cadre général est bien l’interdiction en période de risque élevé, notamment parce que les conséquences économiques pour la filière de l’élevage serait catastrophiques en cas de contamination.

 

Nous attirons tout particulièrement votre attention sur les points suivants:

– Le transport des appelants est strictement interdit ;

– Sur le lieu de chasse, seuls les appelants déjà présents pourront être utilisés. On entend par utilisation le fait que les appelants puissent être en contact direct avec la faune sauvage.

– Le nombre d’appelants utilisés pour la chasse est limité à 30 appelants ;

– Les appelants peuvent être attachés à l’eau ;

– Sur le lieu de détention, les appelants doivent être strictement séparés des

autres types d’oiseaux (volailles, oiseaux d’ornement) ;

– Le détenteur ne doit pas se rendre dans un élevage de volailles dans les 48h

suivant la chasse ;

– Tout le matériel doit être nettoyé et désinfecté ;

– 10 des appelants utilisés pour la chasse devront faire l’objet d’analyses en fin

de saison de chasse, aux frais du détenteur.

– Les restrictions liées à l’influenza aviaire ne concernent que les appelants

anatidés. Les appelants « pigeons ramiers » ne sont pas concernés ;

Nous vous souhaitons une bonne reprise de vos activités dans le respect des gestes barrières et des règles sanitaires en matière de lutte contre la COVID-19 mais aussi de l’Influenza aviaire.

Menu